Archives du blog

a voir absolument ce dernier jour de ramadan intervention video du sheikh mohamed chanqiti

a voir absolument ce dernier jour de ramadan intervention video du sheikh mohamed chankiti   sur ce qu a dit le prophete sur le dernier jour de ramadan , multiplié l istirfar car elle rend complet notre jeune et a plusieurs enormes consequences de la part de notre createur et maitre des univers… Comme il faut multiplié istirfar sur chaque chose qu on finit (salat…) et surtout multiplié istirfar en se souvenant de nos péchés commis….(et partager a ceux qui ne l ont pas recu)

 

Ramadan lorsque vous jeûner Que se passe t il dans votre corps ?

Iftar géant devant la mairie de Gennevilliers pour licenciement abusif

Quatre animateurs de colonie travaillant pour la mairie de Gennevilliers ont été suspendus. La cause selon eux? Leur responsable hiérarchique les soupçonne de jeûner.

« Et toi Samir, tu comptes faire le Ramadan? » . Cela aurait pu être une question entre deux potes, une question insignifiante et surtout sans conséquence, mais loin s’en faut. C’est cette question qui aurait valu à Samir sa place de directeur-adjoint d’une colonie de vacances. Car oui, jeûner quand on s’occupe de jeunes ne serait pas dans la politique de la mairie de Gennevilliers. Ils sont quatre à en avoir fait les frais, quatre du moins à le déclarer: Samir, Moussa, Nassim et Ali. Quatre animateurs qui ont commis l’irréparable erreur professionnelle de ne pas s’alimenter.

« C’était vendredi dernier. On a reçu la visite du responsable des centres de vacances. Il est venu voir si tout se déroulait correctement avec les enfants – et c’était le cas – puis il est venu déjeuner avec nous. Il s’est mis à ma table, et a remarqué qu’à l’heure du déjeuner je ne mangeais pas et Moussa non plus», explique Nassim. Les deux animateurs sont alors convoqués l’un après l’autre durant l’après-midi : « Ils m’ont parlé de l’article 6 qui disait que je devais me restaurer et m’hydrater convenablement et que dans le cas contraire cela pouvait mettre en danger la sécurité des enfants. Je lui ai alors répondu que je m’étais hydraté et restauré convenablement et qu’en aucun cas je pouvais risquer de mettre en péril la sécurité des enfants ». Nassim ajoute qu’il n’est pas d’accord avec ces pratiques qu’il considère comme discriminatoires, remarque à laquelle le responsable aurait répondu que ça n’avait rien de discriminatoire puisqu’il aurait réagi de la même manière s’il s’ était agi d’une femme faisant un régime.

Lire la suite