Archives de Catégorie: Santé

SANTÉ : Un professeur de Berkeley : « Les gens ne meurent pas du cancer mais de la chimiothérapie »

La science confirme ces conclusions, même si l’industrie médicale affirme que la chimiothérapie aide les patients à gagner la lutte contre cette maladie pernicieuse.Le Dr Hardin B. Jones est un ancien professeur de physique médicale et de physiologie à l’Université de Berkeley en Californie.

Il a basé son étude sur l’espérance de vie des patients atteints de cancer pendant plus de 25 ans. Il a décidé de faire sa propre recherche après avoir constaté que la chimiothérapie ne fonctionne pas du tout.
Il dit que les patients qui subissent une chimiothérapie finissent souvent par mourir d’une manière horrible. Les patients qui suivent une chimiothérapie meurent aussi plus rapidement et éprouvent plus de douleurs que ceux qui acceptent une thérapie différente.

Le Dr Jones a constaté que les médicaments de chimiothérapie abrègent la vie du patient et finissent par le tuer. Tout ça est gardé secret parce que les intéressés gagnent des millions de dollars.

« Les personnes qui ont refusé le traitement de chimiothérapie vivent en moyenne 12 ans et demi de plus que les personnes qui reçoivent une chimiothérapie », a expliqué le Dr Jones dans son étude publiée dans le New York Academy of Sciences. « Les gens qui acceptent la chimiothérapie meurent dans les 3 ans, et de nombreuses personnes, seulement quelques semaines après le début du traitement ». « Les patientes atteintes de cancer du sein qui rejettent la thérapie conventionnelle vivent 4 fois plus longtemps que celles qui suivent le système. C’est bien sûr quelque chose que vous n’entendrez pas dans les médias conventionnels qui continueront à propager le mythe que la chimiothérapie est le meilleur remède pour combattre le cancer! ».

Publicités

Etude de Psychology Science :les adolescents exposés à des scènes de sexe à la télé ou au cinéma passe a l acte + jeune

Television

Sans grande surprise, une étude menée par des psychologues américains, et publiée dans la revue Psychology Science, a montré que les adolescents exposés à des scènes de sexe à la télé ou au cinéma étaient plus susceptibles de passer à l’acte à un plus jeune âge et avec un plus grand nombre de partenaires.

Lire la suite

Les bienfaits du miel en Islam confirmés par la Science

Le Coran et la Sunna mentionnent plusieurs aliments bénéfiques pour notre santé et que l’on retrouve dans la nature que le Tout-Puissant nous a accordé. L’un d’entre eux, est très célèbre pour ses vertus, et il est utilisé depuis des siècles à travers le monde entier dans les médecines traditionnelles mais de plus en plus dans la médecine moderne : il s’agit du miel.

Ses vertus bénéfiques évoquées dans le Coran et la Sunna

Le miel est reconnu par la science, comme étant un remède pour de nombreux maux qui touchent l’être humain. Et notre Saint Coran mentionne ses bienfaits dans la sourate Les abeilles (Nahl) :

« [Et voilà] ce que ton seigneur enseigna aux abeilles : « Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres et les treillages que les hommes font * Puis mangez de toute espèce de fruits, et suivez les sentiers de votre Seigneur, rendus faciles pour vous. De leur ventre, sort une liqueur, aux couleurs variées, dans laquelle il y a une guérison pour les gens. Il y a vraiment là une preuve pour les gens qui réfléchissent. » versets 68 et 69.

De même, la Sunna vient confirmer des vertus bénéfiques du miel pour nous soigner. Voici quelques exemples de hadiths :

Selon Abou Saïd, un homme vint dire au Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) : « Mon frère a mal au ventre. – Donne-lui du miel à boire, répondit le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam). L’homme revint à nouveau et le Prophète lui dit :- Donne-lui du miel à boire. L’homme revint encore et dit : – J’ai fait ce que tu m’as conseillé. – Dieu a dit la vérité, s’écria alors le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam), c’est le ventre de ton frère qui a menti. – Donne-lui du miel à boire. On fit boire du miel au malade et il guérit. » (Rapporté par Boukhari)

Ce hadith prouve de la faculté purifiante du miel pour l’estomac et les intestins. Selon une explication d’Ibn Al-Qayyim du hadith , la quantité de miel n’était pas suffisante pour soigner complètement le frère malade, d’où la nécessité de répéter l’opération jusqu’à atteindre la dose qui permet de guérir définitivement. Ou encore :

Ibn Abbas rapport que le Messager de Dieu (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « La guérison repose sur trois choses : la gorgée de miel, l’incision de la ventouse, et la brûlure du cautère, mais j’interdis à ma Communauté la cautérisation ». (Et dans une autre version : Je n’aime pas être cautérisé) (Rapporté par Boukhari)

Lire la suite

Dr Soleimane : la relation entre Dépression et foi en Dieu

Maison de retraites: Des laboratoires pharmaceutiques testent des médicaments sur les retraités

TV Lobotomie : la vérité scientifique sur les effets de la télévision

Michel Desmurget, docteur en neurosciences, dresse un terrible réquisitoire contre la télévision, en s’appuyant sur une littérature scientifique foisonnante et unanime… mais dont le grand public n’entend jamais parler.

Présentation de son ouvrage :
Sophie, 2 ans, regarde la télé 1 heure par jour. Cela double ses chances de présenter des troubles attentionnels en grandissant.

Lubin, 3 ans, regarde la télé 2 heures par jour. Cela triple ses chances d’être en surpoids.

Kevin, 4 ans, regarde des programmes jeunesse violents comme DragonBall Z. Cela quadruple ses chances de présenter des troubles du comportement quand il sera à l’école primaire.

Silvia, 7 ans, regarde la télé 1 heure par jour. Cela augmente de plus d’un tiers ses chances de devenir une adulte sans diplôme.

Lina, 15 ans, regarde des séries comme Desperate Housewives. Cela triple ses chances de connaître une grossesse précoce non désirée.

Entre 40 et 60 ans, Yves a regardé la télé 1 heure par jour. Cela augmente d’un tiers ses chances de développer la maladie d’Alzheimer.

Henri, 60 ans, regarde la télé 4 heures par jour. René, son jumeau, se contente de la moitié. Henri a 2 fois plus de chances de mourir d’un infarctus que René.

Chaque mois, les revues scientifiques internationales publient des dizaines de résultats de ce genre. Pour les spécialistes, dont fait partie l’auteur, il n’y a plus de doute : la télévision est un fléau. Elle exerce une influence profondément négative sur le développement intellectuel, les résultats scolaires, le langage, l’attention, l’imagination, la créativité, la violence, le sommeil, le tabagisme, l’alcoolisme, la sexualité, l’image du corps, le comportement alimentaire, l’obésité et l’espérance de vie.

Ces faits sont niés avec un aplomb fascinant par l’industrie audiovisuelle et son armée d’experts complaisants. La stratégie n’est pas nouvelle : les cigarettiers l’avaient utilisée, en leur temps, pour contester le caractère cancérigène du tabac…

Exemple de résultat : Ca !!! ça vote !

source

http://le-libre-penseur.skyrock.com/3049709021-TV-Lobotomie-la-verite-scientifique-sur-les-effets-de-la-television.html

Alabama : une clinique gratuite à la mosquée ouverte à tous

On a souvent tendance à sous-estimer les capacités de la communauté musulmane à se mobiliser, proposer et agir en se cantonnant à l’image que nous renvoient les médias et la classe politique. Or, le potentiel est énorme. Outre la multitude de compétences qu’il existe au sein de la communauté musulmane, celle ci trouve sa motivation, sa force dans un puits sans fond qu’est l’action pour satisfaire Allah.

Les médecins musulmans au service de la population

Ainsi, un groupe de musulmans issus du milieu médical de la ville de Birmingham en Alabama aux Etats-Unis a décidé de mettre en place une clinique gratuite à la mosquée qui dispensera dès janvier et tous les dimanches après-midi des soins et consultations gratuites sans distinctions de confessions. Dr Malik Talha medecin vivant à Hoover indique qu’une infirmière sera embauchée mais tous les médecins travailleront gratuitement. Il ajoute que beaucoup de professionnels se sont déjà portés volontaires, sur 100 médecins d’origine pakistanaise exerçant en Alabama, 40  habitent à Birmingham.

« Notre objectif est d’améliorer la vie de tous »

Lire la suite

SANTE : Attention au cochon et aux graisse!!

(merci a Hamza)
Une nouvelle étude vient de faire une découverte qui pourrait changer beaucoup de choses si elle est valide sur les humains.

Les médecins sont unanimes pour dire que consommer des aliments à haute teneur en graisses saturées (comme le beurre, la crème, le porc, etc.) peut provoquer des maladies du coeur, l’obésité et le diabète. Inversement, les aliments riches en graisses insaturées (comme les olives et le saumon) peuvent produire l’effet inverse.

Pourtant, personne ne savait pourquoi, jusqu’à peut-être maintenant. Fin septembre dans la revue « Cell », des chercheurs de l’Université de Californie (à San Diego, Etats-Unis) ont publié une étude constatant que les graisses saturées obstruent littéralement les membranes cellulaires au niveau moléculaire. Cette obstruction provoque une signalisation cellulaire anormale qui finit par déstabiliser le métabolisme de base. Découvrez aussi la liste des 10 aliments qui contiennent le plus de graisses saturées.

Si ces chercheurs ont raison, c’est-à-dire si leurs travaux réalisés sur les souris de laboratoire s’avèrent corrects aussi sur les humains, alors ils ont imaginé une nouvelle classe de compléments alimentaires ou de produits pharmaceutiques pour inverser les effets d’une alimentation riche en graisses.

Lire la suite

SANTE : Le lait maternel et l’ADN

(merci a Hamza)
Le lait maternel contribuerait à améliorer l’ADN ainsi que le système immunitaire du bébé selon une nouvelle étude. Voyons comment est-ce possible.
Le lait maternel apporte beaucoup de bienfaits aux bébés, mais améliorer l’ADN et le système immunitaire du bébé est une affirmation toute récente. Le lait maternel est l’aliment le plus sain et le plus complet qu’une mère puisse donner à son bébé. Le lait maternel joue un rôle clé dans la santé générale et la croissance du bébé, ce que les mamans savent toutes déjà. Mais saviez-vous que le lait maternel pouvait améliorer l’ADN du bébé ainsi que son système immunitaire ? Lisez aussi : Les bébés nourris au biberon consomment plus de calories plus tard.En effet, selon des chercheurs de l’Université de l’Illinois (Etats-Unis), les bébés qui sont allaités par leur maman auraient un meilleur ADN que ceux qui sont nourris d’autres façons (au biberon par exemple). Lisez aussi : Surpoids du bébé mène à l’obésité pendant son enfance.Cette nouvelle étude américaine souligne que le lait maternel est bon pour le nourrisson car il améliore le système immunitaire du bébé. Les chercheurs pensent que le lait maternel stimule également le développement des intestins et contribue à une amélioration générale de l’ADN du bébé. Lisez aussi : Système immunitaire : comment renforcer le système immunitaire ?

Lire la suite

Santé: moins de sucre dans notre vie c’est vital

Je parle ici du sucre raffiné, qui est le plus couramment consommé, appelé sucre blanc, ou saccharose, fructose, sirop de glucose-fructose. Saviez-vous que

Le sucre nourrit le cancer. D’après une étude publiée en 2009 et faite par des chercheurs états-uniens, les cellules cancéreuses ne se multiplient pas lorsqu’on restreint la consommation de sucre. Mieux, elles meurent plus vite et se disséminent moins rapidement dans le reste du corps. 1

Le sucre baisse les défenses immunitaires. Deux études faites dans les années 70 montrent qu’une consommation importante de sucre raffiné entraine une baisse d’efficacité des globules blancs (cellules de défense du corps). 2

Le sucre peut créer une dépendance semblable à celle d’une drogue, selon une étude menée sur des animaux et présentée en décembre 2008 aux Etats-Unis par un professeur en psychologie. 3

Le sucre épuise. Il cause une chute brutale de la glycémie quelques minutes après sa consommation. Quels sont les symptômes de cette hypoglycémie fonctionnelle? La fatigue, le coup de pompe, les « jambes coupées », les sueurs froides en sont quelques exemples. 4

Le sucre rend dépressif, résultat de l’hypoglycémie fonctionnelle qui peut également provoquer des problèmes de concentration, de mémoire ou de l’irritabilité. 4

Le sucre nourrit le candida albicans, organisme lié à la candidose. (mycose) 5

Le sucre acidifie l’organisme, entraînant une déminéralisation: fatigue chronique, état dépressif, sommeil non récupérateur, spasmes musuculaires. 6

source:

http://www.mm-blog.fr/2011/09/moins-de-sucre-cest-vital/