Une Sagesse d’Ibn ‘Atâ’i -Llâh

Une Sagesse d’Ibn ‘Atâ’i -Llâh

 « Celui qui ne va pas à Dieu par la douceur des bienfaits, est conduit à Lui enchaîné aux fers de l’épreuve. »

 Commentaires :

Les âmes nobles et généreuses reconnaissent en toutes choses les bienfaits dont Dieu les comble : elles se tournent ainsi vers leur Créateur et L’adore, animées par le sentiment de la reconnaissance.

Pour d’autres, il est nécessaire d’être confrontés aux épreuves de la vie pour revenir à Dieu et réclamer Son aide. Les hommes, dans leur grande majorité, ne voient leur conscience se réveiller que lorsqu’ils sont éprouvés par un malheur.

Personne cependant ne pourra éviter d’être conduit, d’une façon ou d’une autre, à Dieu.

Le Coran affirme :

 L’homme, cependant, se montre rebelle, dès qu’il se voit en état de se suffire.

C’est vers ton Seigneur que se fera le retour.

http://haniramadan.blog.tdg.ch/archive/2011/12/22/une-sagesse-d-ibn-ata-i-llah.html

(Coran, 96, 6-8)

Publicités

Publié le 17 janvier 2012, dans Din (apprendre), S. Hani Ramadan, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :